Des obligations des communistes face à la situation créée par la crise mondiale

À propos des déclarations du premier mai

Des obligations des communistes face à la situation créée par la crise mondiale 1

Traduction du Castillan au Français faite par: Camarade Hipasse

Cette année, nouvellement deux déclarations ajoutées par des partis et des organisations marxistes-léninistes-maoïstes ont apparu, qui ont revendiqué la nécessité immédiate de l’unité :Le virus le plus dangereux c’est le système impérialiste et capitaliste! Avancer vers la Révolution Prolétaire dans tout le monde! Et Rejeter les illusions et se lancer à la lutte! Un échantillon de la faiblisse des communistes pour faire face à la situation créée par la crise sanitaire du covid-19.

Cependant, en comparaison avec les déclarations des autres courants, des partis et des organisations qui s’appellent elles-mêmes comme communistes, mais en réalité elles sont opportunistes, dans le cas des partis révisionnistes khrouchtchevistes, des marxistes-léninistes regroupés dans L’ICOR et la CIPO-ML, du trotskysme international et du nouveau révisionnisme avakianiste, il existe une différence abyssal, parce que ces faux communistes ne vont pas au-delà d’avertir la situation, et les plus « révolutionnaires », ils seuls annoncent un futur socialisme et communisme pour qui sait quand, sans trouver une sortie et une orientation révolutionnaire dans ce moment, tous finissent à la fin en contribuant pour prolonger l’agonie du capitalisme moribond et en décomposition.

Contrairement, dans les deux déclarations internationales jointes des Marxistes-Léniniste-Maoïstes, elles dénoncent correctement l’action des classes dominantes et l’impérialisme, comme leurs responsabilités dans la crise sanitaire, leurs mesures réactionnaires pour épancher le poids sur les épaules de la classe ouvrière et des autres travailleurs ; l’aggravation de la crise sociale que maintenant elle fait face inclus les pays impérialistes, l’exercice ouvert de sa dictature dans plusieurs lieux sans les voiles de la démocratie bourgeoise, les excès de pouvoir et des préparatifs pour une guerre mondiale.

Elles (les organisations) avertissent l’accentuation de l‘impérialisme dans tous les pays, qui crée une condition spéciale, parce que l‘impérialisme déchire le masque du système capitaliste mondial, de ses États, de ses gouvernement… Et quand aucune des deux déclarations admettent ouvertement, c’est un fait qui est devenu évidant que la contradiction entre le prolétariat y la bourgeoise comme la actuelle contradiction principale dans tout le monde, ce qui exprime de la meilleure manière la contradiction fondamental du système capitaliste entre le caractère social de la production et le caractère privé de l’appropriation.

Une contradiction que depuis plusieurs années elle était en train de se manifester, mais dans les années, spécialement en 2019, elle s’est faite encore plus évident durant les grèves générales, dans les grèves politiques de masses et dans les soulèvements ouvriers et populaires dans le 5 continents ; bien que cette confrontation ait diminué à cause du confinement, elle n’a pas encore cessé malgré la quarantaine, et elle continuera avec plus de forces dans le prochain mois.

C’est la raison de la situation actuelle, qui est exceptionnelle, parce qu’elle stimule la lutte des prolétaires et des masses populaires, et elle crée une meilleure condition subjective favorable pour la lutte commun dans le monde et dans tous les pays pour détrôner le capitalisme impérialiste et avancer vers la Révolution Prolétaire Mondiale à l’établissement de la société socialiste en marchant vers le communisme. Malgré les différences avec quelques aspects, les conclusions des deux déclarations sont similaires à propos des devoirs des communistes, selon les potentialités des conditions objectives de la situation.

C’est pourquoi les deux déclarations appellent avancer avec la construction des Partis Communistes comme des avant-gardes organisées de la classe ouvrière, la construction du Front Uni des prolétariats et les masses populaires, la construction de l’armée populaire, le travail de préparation du prolétariat et les masses populaires pour commencer et développer la Guerre Populaire qui balayer le vieux monde bourgeois ; ce qui est impossible sans une lutte résolu contre l’opportunisme et le réformisme en général. C’est pour cela le deux se prononcent et aussi elles appellent à l’unité internationale des communistes de tout le monde.

Donc, pourquoi une seule déclaration n’a pas été publiée par les Marxistes-Léninistes-Maoïstes?

C’est la question qu’un grand secteur des ouvriers conscients et des intellectuels révolutionnaires qui ne comprennent pas encore les divergences dans le sien des communistes MLM, et que en ces moments elles semblent sans senti, face à la situation exceptionnelle et la magnitude des devoirs. C’est nécessaire l’unité du prolétariat révolutionnaire international et il faut se proposer travailler pour elle et sans perdre le temps.

Ce n’est pas suffisant se déclarer adepte de l’unité, c’est nécessaire écarter le sectarisme et préciser une base idéologique et politique qu’elle fasse possible cette unité.

La rupture avec le révisionnisme prachandiste et avakianiste constitue une base initial d’unité idéologique commun, appuyée dans la défense intransigeante des principes du Marxisme-Léninisme-Maoïsme – les mêmes que le révisionnisme avakianiste a déclaré négligeable – dans une délimitation générale de champs avec des théories opportunistes qui faussent et qui diminuent le bord révolutionnaire du Marxisme-Léninisme-Maoïsme, en conclusions générales communs de l’analyse de la situations mondiale sur la lumière des principes et des devoirs politiques générales communs pour transformer la situation avec la perspective du triomphe de la Révolution Prolétaire Mondiale.

C’est nécessaire donc exprimer la base d’unité idéologique explicitement dans une Plate-forme d’Unité, ce qui permet traiter les divergences subsistants pour aboutir un degré supérieur d’unité dans la perspective de l’unité dans la Ligne Générale. Que la Plate-forme d’Unité soit la base idéologique d’un Programme de lutte politique immédiate et commun des Marxisme-Léninisme-Maoïsme de tous les pays, qui les permet tous les différents détachements révolutionnaires prolétariens une action commun, avec des objectifs communs, des devoirs communs et des bannières et des consignes communs, et en même temps elles contribuent pour marcher vers l’organisation d’un Centre International de Direction idéologique et politique dont l’orientation est acceptée et exécutée avec discipline par les Marxisme-Léninisme-Maoïsme de tous les pays.

Dans l’actuelle situation, sur quelques discutions, il faut avoir un Programme Révolutionner International qui sert de bannière de lutte au prolétariat et aux peuples du monde pour détruire leurs anciens ennemis.

C’est nécessaire armer les différents détachements prolétaires avec une compréhension scientifique de la situation actuelle et des devoirs que la situation donne aux communistes et prolétaires révolutionnaires d’avant-garde, puisque c’est exceptionnel l’exacerbation de la crise économique du capitalisme mondial et de la crise sociale exaspérée par la pandémie du covid-19 qui maximise la possibilité d’exacerber chaque fois plus les crises politiques dans différents pays et la possibilité qui ont les communistes de les transformer en crises révolutionnaires, en se remarquant la nécessité de se préparer pour ça (idéologiquement, politiquement, organisationnelle ment, matériellement et encore militairement), et pas depuis le point de vue de chaque pays, sinon qui se présente dans un groupe de pays.

C’est urgent joindre les intelligents et travailler avec plusieurs mains en établant des liés pour échanger les analyses et des expériences, chercher le compromis des communistes de différents pays pour participer activement dans l’élaboration et l’analyse, dans la discussion et diffusion avec les différents organes et langues, de cette manière on peut connecter l’activité et on apprend mutuellement ce qu’on est en train de faire dans chaque pays.

De plus pour ça, c’est possible et nécessaire l’élaboration de déclarations et des avis joints sur ces aspects particulières de la situation en proposant des orientations communs pour faire face aux problèmes communs et réaliser des activités jointes, non seulement pour donner appui aux guerres populaires qui se viennent en développant, sinon, de plus pour intensifier la lutte mondiale contre le capitalisme impérialiste.

Tous les devoirs sont réalisables maintenant, malgré les divergences et les limitations que chacune des partis et des organisations communistes font face à l’actualité. Elles permettent l’action coordonnée, elles créent meilleurs conditions nécessaires, traitant comme des contradictions dans le sien du peuple, et elles sont un pas devant dans la construction d’une nouvelle Internationale Communiste.

Devant les ruptures du système impérialiste mondial et la dramatique situation qui ont été dominé les masses travailleuses, c’est normal attendre que le authentiques communistes savent déposer les intéresses particulières pour la cause du prolétariat mondial qu’il les permettra attirer tous les détachements ouvriers qui se proposent vraiment préparer les forces pour profiter de la meilleure manière la situation actuelle et déchaîner la force pour vaincre la bourgeoisie au moins dans un groupe de pays.

Il n’est pas suffi résister contre l’impérialisme et les désastres causés par la crise, maintenant aggravées par la pandémie et le danger d’une nouvelle guerre mondiale. Ces sont inoffensifs, ridicules et chimérique les patchs des médicastres réformistes qui proposent « humaniser » cet enfer d’exploitation, d’oppression, de dévastation, de guerre et de morte. Les communistes sont le facteur décisif, et de leur unité dépend le dénouement des combats qui viennent : Le capitalisme impérialiste doit être enterré Le monde a besoin de la révolution ! Seulement la Révolutions Prolétaire Mondiale pourra sauver à l’humanité du marais impérialiste.

Comité de Direction – Unión Obrera Comunista (mlm)

18 mai 2020

También te podría gustar...